Services – Conseil / Sauvegarde gnomonique





version mai 2020

Dans le cadre du partage des connaissances et de la maîtrise de la gnomonique, des services spécifiques sont offerts.

cadran solaire de la cathédrale de Saint-Omer, avant l’intervention du groupe conseils en restauration de la CCS

 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Photo publiée avec l’aimable autorisation de Jérôme Bonnin

 
En 2012, a été créé un groupe « conseils à la sauvegarde et restauration du patrimoine gnomonique », composé d’une dizaine de membres bénévoles, experts en gnomonique (cadraniers, restaurateurs ou simples amateurs).

Ce groupe est né du constat suivant : 

– Chaque année, des cadrans solaires historiques disparaissent du paysage patrimonial de France.
Ces disparitions peuvent être provoquées par de mauvaises restaurations, un manque d’attention et de conservation, voire une destruction pure et simple par désintérêt ou manque de connaissances sur le sujet.

– Comme il n’existe pas réellement de reconnaissance officielle de ce patrimoine scientifique et historique, certaines œuvres majeures sont parfois gravement menacées, et ce même parmi les cadrans signés ou monumentaux.
Cet état de fait est, a fortiori, encore plus préoccupant pour les cadrans solaires simples, œuvres d’amateurs ou de cadraniers inconnus et situés dans la majorité des petits villages ou petites villes de France.

– Les restaurations effectuées ne sont pas toujours respectueuses de l’instrument, que ce soit dans sa composante historique et archéologique, que dans sa composante scientifique, gnomonique. Un cadran solaire est encore bien souvent une œuvre composite, fonctionnelle et patrimoniale à la fois, ce qui, parfois, n’est pas sans soulever des problématiques complexes lors de leurs réhabilitations.

– Il n’existe pas d’ouvrage ou de site dédié à la question de la restauration du patrimoine gnomonique en France.
Cette lacune n’aide donc pas à la diffusion des connaissances et à la constitution d’un cadre de référence.
De manière neutre et objective, ce groupe a la volonté d’aider et de participer bénévolement à la préservation des cadrans solaires en répondant aux sollicitations d’un propriétaire privé, d’une municipalité ou de l’État à travers les instances décisionnaires des Monuments Historiques.
Il peut également attirer l’attention des institutions sur un l’état de délabrement d’une œuvre publique.

Devenant adhérant à notre commission, le demandeur est guidé au niveau historique, gnomonique voire administratif.
Il n’est entrepris aucune réalisation ou actions qui pourrait porter un préjudice aux professionnels.

 

cadran solaire de la cathédrale de Saint-Omer, après l’intervention de Jérôme Bonnin du groupe conseils en restauration de la CCS

 
 

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Photo publiée avec l’aimable autorisation de Jérôme Bonnin

 

Quelques exemples de restauration . . .


 

Quelques sites web pouvant intéresser celles et ceux qui, après avoir contacter le groupe conseils en restauration de la CCS, voudraient avoir quelques informations complémentaires

 

 

Dans la partie réservée aux membres de la CCS découvrez :

  • Des documents, des informations spécifiques
  • Des outils, des vidéos
  • Un guide pour rechercher et photographier les cadrans solaires,
  • Des sites et des adresses pour les gnomonistes
  • Les statistiques des inventaires depuis 1984
  • Le trombinoscope
  • 4000 titres de livres et articles (astrolabes, nocturlabes, cadrans solaires)



Les commentaires sont fermés.