Sphère armillaire

En astronomie, une sphère armillaire, dans son approche classique, est un instrument qui modélise la sphère céleste. Elle est utilisée pour montrer le mouvement apparent des étoiles, du Soleil et de l’écliptique autour de la Terre.

Son nom provient du latin armilla (cercle, bracelet). En effet, elle est constituée d’un ensemble de cercles métalliques ou armilles représentant la géométrie des éléments descriptifs de la sphère céleste.

On peut distinguer différents types de sphères armillaires :

  • la sphère armillaire d’observation ;
  • la sphère armillaire classique ou pédagogique ;
  • la sphère copernicienne.

On précise ici que l’« astrolabe sphérique », bien que s’approchant beaucoup de la sphère armillaire, n’en est pas une au sens strict des termes.

Les commentaires sont fermés.