Comprendre les cadrans solaires

La Commission des Cadrans Solaires vous propose différents outils autour de la gnomonique :

Comprendre les cadrans solaires avec des animations

Gérard Baillet, membre de notre commission, a réalisé un certain nombre de vidéos pédagogiques :

La terre tourne sur elle-même et autour du soleil (Orbite)

La vidéo montre le soleil, la terre et son orbite sous différents angles, afin de donner une idée de l’échelle, des mouvements, des positions de l’axe terrestre en fonction des saisons en ayant une représentation avec des échelles ou des grossissements connus.

Le soleil éclaire la terre et… les cadran solaires (La Terre)

On voit la terre avec des cadrans solaires de l’hémisphère sud au nord, l’écliptique, le zodiaque… Les vues d’une journée, suivant les saisons, à la même heure pendant un an… La caméra tourne avec la terre ou non. Sur une séquence on voit la couverture neigeuse terrestre varier avec les saisons.

Cadrans solaires des grecs à aujourd’hui (historique cadrans)

19 types de cadrans solaires sont présentés de l’antiquité à nos jours ainsi qu’un cadran classique suivant son inclinaison et son orientation.

Les différents types d’heures donnés par les cadrans solaires (Type H0)

Présentation des divers types d’heures connus sur la sphère céleste locale pour une latitude qui varie de l’équateur au pôle nord, ainsi que l’évolution d’un cadran solaire horizontal de ce type d’heure et pour cette même variation de latitude. À la fin une comparaison des cadrans pour ces divers types d’heures.

Informations techniques par l’auteur des vidéos : Gérard Baillet.

Un plan séquence se fait en trois grandes étapes :

  1. la création d’une image
  2. la création d’une suite d’images animées pour le plan
  3. le montage des images pour réaliser une vidéo

Les points 1 et 2 sont effectué à l’aide du logiciel POV-RAY (gratuit). Il comporte une bibliothèque bien fournie : mathématique, calcul 3D, texture, forme…

Les images sont créées par l’écriture d’un code, au minimum quelques pages. Il faut définir de nombreux éléments, les principaux sont :

  • La caméra (position, direction, angle de champ)
  • L’éclairement (position, couleur, dimension de la source)
  • L’éclairement ambiant.
  • Les objets (position, forme, couleur ou matière, réflexion etc)

Lorsque l’image est au point, il faut définir les éléments de l’animation qui sont des modifications des éléments précisés plus haut. Ces modifications sont pilotées par un paramètre qui varie avec le rang de l’image.
Lancer la génération d’une suite d’image. Vérifier la qualité de l’animation (exemple de défaut : la caméra passe derrière un objet qui empêche la vision utile), recommencer si nécessaire.
Réaliser l’ensemble des plans séquence. Monter la vidéo : création du générique, assemblage des images, ajout de commentaires.

Quelques notions des temps nécessaires : création d’une image et d’un plan de l’ordre de la semaine (pour une bonne qualité d’image le temps de calcul par image est d’environ 2 minutes, pour un plan de 10 secondes, 250 images soit 8,3 heures de calcul. Si l’on utilise la même image pour la création d’un nouveau plan : un ou deux jours. Le montage vidéo un à deux jours.

Pour des renseignements sur l’utilisation de POV-RAY vous pouvez contacter Gérard Baillet.

Retour en haut de page

Les commentaires sont fermés.