CI numéro 41


 

Cadran Info No 41 — Mai 2020 – Sommaire de Cadran Info no 41

  • Les 20 ans de Cadran Info : évolution et perspectives de la revue. par Philippe Sauvageot – page 17
  • La construction et l’utilisation de l’astrolabe universel de Gemma Frisius : dans cet article on s’intéresse à la construction et à l’utilisation de l’astrolabe de Gemma Frisius d’après une étude de Nicolas Bion. par Sébastien Berriot – page 20
  • Le cadran abandonné de l’observatoire de Tauxigny : description, vérification et recherche historique d’un vestige de cadran abandonné à l’observatoire de Tauxigny (Touraine). par Derouet & Doucet – page 39
  • Streptogramme horophore à quartz ou les heures hybrides :histoire de la réalisation d’un cadran solaire de temps moyen. par Derouet & Doucet – page 50
  • Affichage numérique de l’information horaire à partir des signaux GPS : réalisation d’un dispositif électronique permettant l’affichage de l’heure solaire vraie locale en utilisant un module GPS. Application et comparaison avec un cadran solaire. par Christian Druon – page 54
  • Cadran de hauteur et heure légale : cet article concerne deux cadrans de hauteur pour lesquels sont tracés des abaques afin qu’ils indiquent l’heure Temps Universel. Le premier est le cadran de Jamnitzer déjà présenté dans un article de Cadran Info. Le deuxième est une adaptation du cadran de berger. Deux maquettes de démonstration sont présentées, simples à réaliser à notre époque où l’ordinateur permet aisément de tracer des courbes. L’article est suivi d’annexes explicatives. par Henri Gagnaire & Paul Gagnaire – page 60
  • Variation de l’équation du temps : variation de l’équation du temps dans le temps et impact sur la représentation de courbe de la méridienne du temps moyen. par Guy Grasica – page 72
  • La gnomonique d’Oronce Fine (1494–1555) : ses contemporains, et les historiens des sciences, ont exprimé des opinions très contrastées sur l’œuvre scientifique de Oronce Fine. Dans le domaine de la gnomonique, la principale attaque est venue d’un contemporain : Pedro Nunes (1502 – 1578), qui est considéré comme l’un des plus grands savants portugais de l’histoire. L’objet de cet article est d’évaluer la qualité scientifique du premier livre de la partie gnomonique du Protomathesis œuvre majeure de Fine. Il apparaît qu’il s’agit d’une œuvre originale, de bonne tenue scientifique, qui a beaucoup influencé ses successeurs. Les critiques de Nunes sont parfois justifiées, mais plus généralement sa bonne foi peut clairement être mise en doute. par Éric Mercier – page 81
  • Orientation — Déclinaison gnomonique : rappel et analyse des différentes méthodes pour mesurer la déclinaison gnomonique complétée par une variante de la méthode de la planchette présentée par Dominique Collin. par Philippe Sauvageot – page 106
  • Sur une variante de la méthode de la planchette : Présentation d’une variante de la méthode dite de la planchette obviant la délicate opération du tracé des ombres tout en augmentant la précision par des relevés plus simple donc pouvant être plus nombreux. par Dominique Collin – page 133
  • Espace débutant (3) : « Je construis mon cadran solaire » :
    l’auteur nous a autorisé à reprendre ses écrits publiés dans « La revue du Palais de la Découverte », au début des années 1970. Il y présente la construction d’un cadran solaire en carton, simplement par des reports de cotes. Quelques notions d’astronomie propres à la compréhension des cadrans solaires et à leur lecture de l’heure complètent le texte. par Gérard Oudenot – page 143
  • Cadran solaire portable à double limbe : dans la vaste famille des cadrans solaires portables de hauteur un des plus simples à tracer est celui publié en 1513 par Stöffler ou les lignes horaires sont des droites qui joignent deux limbes. Il fonctionne avec un fil et une perle coulissante comme le cadran capucin ; mais son procédé de détermination de l’heure n’est pas tout à fait rigoureux. Denis Savoie 158
  • Analyse gnomonique d’un cadran solaire antique : Cet article est la reproduction, corrigée, du chapitre III.2.1 de l’ouvrage de Jérôme Bonnin, La mesure du temps dans l’Antiquité, Les belles lettres, Paris, 2015, où de nombreuses erreurs typographiques ont rendu presque inutilisables certaines formules et exemples. par Denis Savoie – page 166
  • Le compas solaire viking : un mythe ? Dans cet article, Roger torrenti met en doute l’hypothèse, largement admise, que les Vikings autour du Xe siècle auraient utilisé un compas solaire et une « pierre de soleil » comme aide à la navigation pour leurs expéditions vers l’Islande, le Groenland et le continent américain. Il s’appuie sur l’analyse des principales publications scientifiques de ces dernières décennies et invite à les considérer avec rigueur et esprit critique. Sa conclusion est que cette hypothèse relève plus du mythe que de la réalité historique mais reconnaît que le mythe est attractif et peut servir de fil rouge pour des ressources pédagogiques en classe primaire ou au collège. Il propose la structure d’une telle ressource et lance un appel à projets aux professeurs leur proposant l’aide du MOOC cadran solaire pour adapter cette structure à leurs classes. par Roger Torrenti – page 180
  • Informations diverses :
      Dernières réalisations ou découvertes de cadrans :

    • Cadrans originaux de Claude Gahon : (Passe Temps, Soleil d’automne, Trépan, Otarie, Envol, Pendule, Antenne).
    • Restauration de la méridienne de Rouen par Véronique Hauguel.
      Lettres/courriels gnomoniques :

    • Solstice d’été 2004 : Christian Larcher.
    • Quediredemoncadran?
    • Retrouver un cadran : Jean-Claude Berçu.
    • Cadran J. Ozanam : André Marchal.
    • Le jour et l’heure par une ombre : Pierre-Louis Cambe- fort.
      Les derniers livres :

    • «Les cadrans solaires: histoire,théorie et construction» de Roger Torrenti ;
    • « Cadrans solaires sur les chemins du Saint Suaire » de François Bocqueraz ;
    • «Le cadransolaire sans calculs» de Michel Steiner. Gnomonique du monde.
    • La Gnomonicae Societas Austriaca (GSA) est en deuil. • Liste des revues et sommaires.

Voir la liste des articles du n°1 au n°41

Dans la partie réservée aux membres de la CCS découvrez :

  • Des documents, des informations spécifiques
  • Des outils, des vidéos
  • Un guide pour rechercher et photographier les cadrans solaires,
  • Des sites et des adresses pour les gnomonistes
  • Les statistiques des inventaires depuis 1984
  • Le trombinoscope
  • 4000 titres de livres et articles (astrolabes, nocturlabes, cadrans solaires)


maj 19 mai 2020

Ce contenu a été publié dans Cadran-Info. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.