Inventaire 2017

Cadrans solaires

L’inventaire 2017 des cadrans solaires de France a été entièrement révisée et comporte :

  • 35 650 lignes (605 de plus qu’en 2016) reparties en 29 679 public, 1 520 privé, 2 200 disparus ou restaures et 2 251 banque de données.
  • 27 598 photos numériques soit 1 460 en plus par rapport a la saison précèdente.
  • 11 458 fiches numériques en public et 335 en privé.

Ce sont 52 chasseurs différents qui ont visité environ 1 276 cadrans.

  • 605 cadrans nouveaux dont 38 en col privée et 131 de série.
  • 48 disparus ou restaurés.
  • 19 départements sur 101 sont vierges en découvertes.
  • les 5 départements les plus prolifiques : Charente-Maritime 41, Isère 38, Oise 38, Savoie 32, Aisne 28.

Cadrans solaires étrangers

L’inventaire 2017 des cadrans solaires étrangers correspond à la saison 2015. Le bilan est le suivant :

  • 553 nouveaux cadrans dont 313 pour l’Italie, 148 pour le Portugal, 30 pour la Suisse et 28 pour l’Espagne.

Bilan général :

  • 14 609 lignes dans l’inventaire reparties en 14 210 cadrans publics, 162 privés et 237 disparus ou restaurés.
  • 2 459 fiches numériques dans le public.
  • 65 fiches numériques dans le privé.
  • 14 040 photos numériques pour le public et 167 pour le privé.

Pays les plus prolifiques : Italie : 8 961, Autriche : 1 084, Allemagne : 980, Espagne : 861.

La banque de données séparée comporte 17 691 lignes (ou cadrans à rechercher) dont 13 142 pour l’Italie reparties en 7 onglets. (S. Grégori).

Astrolabes

L’inventaire des Astrolabes de France et de l’étranger comporte 1 105 astrolabes, soit 194 de plus qu’en 2016. L’inventaire est accompagné d’une notice mentionnant :

  • les musées exposant des astrolabes
  • les livres sur ce sujet (environ 64 références de livres, articles…). Voir également le tableur BiblioGnomo.
  • les sites internet.

Ces informations sont classées par pays. Responsable : A. Ferreira

Nocturlabes

L’inventaire comprenait 524 instruments en octobre 2016. En 2017 à la même période, il en contient 543, soit une augmentation d’une vingtaine d’unités. Sont mentionnés :

  • Le lieu ou la source de l’information : Pays, ville, le nom du musée, de la salle de vente, de l’antiquaire…
  • Les caractéristiques du nocturlabe (époque, origine, facteur, matière, dimensions, signature, particularités…)
Ce contenu a été publié dans Actualité, Inventaire. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.