L’Astronomie n° 102 de février 2017

Ce sont deux cadrans solaires insolites qui sont présentés dans cet article. Sur la principe du cadran dit « équatorial », c’est à dire dans un plan parallèle à l’équateur, Claude Gahon a réalisé deux cadrans qu’il a nommés Meunier tu dors et Héliogire. L’originalité de ces cadrans est qu’il sont… mobiles.

Ce contenu a été publié dans L'Astronomie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.