L’Astronomie n° 102 de février 2017

Ce sont deux cadrans solaires insolites qui sont présentés dans cet article. Sur la principe du cadran dit « équatorial », c’est à dire dans un plan parallèle à l’équateur, Claude Gahon a réalisé deux cadrans qu’il a nommés Meunier tu dors et Héliogire. L’originalité de ces cadrans est qu’il sont… mobiles.

Ce contenu a été publié dans Actualité, L'Astronomie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *