CR de la réunion d’octobre 2015 à Chaville

Ce week-end se composait d’une séance de communications gnomoniques à l’Atrium de la ville de Chaville et d’une « visite astronomique » du XVIe arrondissement de Paris.

Notre prochaine réunion se tiendra dans la ville du Mans les
vendredi 29 après-midi et samedi 30 avril
avec une promenade gnomonique à Mortagne-au-Perche le dimanche 1er mai 2016.

Le compte-rendu complet est disponible ici (pdf 1,8Mo). Ci-dessous quelques extraits.

Séance du samedi 3 octobre 2015

Après la présentation de « la vie de la commission » par son président Philippe Sauvageot, il est mentionné les documents/livres à venir puis se succèdent les exposés gnomoniques.

Nouveautés

La mesure du temps par G. Masson

IMG01 Gérard Masson a choisi notre commission pour offrir ses études et documents qu’il a réalisés. L’ensemble a été numérisé et sera présenté sur un CD. Ce CD dont la formalisation est prévu en novembre comprendra :

  • un livre sur la mesure du temps
  • une conférence sur la gnomonique largement illustrée
  • De très nombreuses photographies d’instruments gnomoniques

Ce CD viendra compléter ceux de MM Dallet, Marchal, Tosi, Gagnaire. Il s’inscrit dans le cadre de la transmission d’une passion. Un info-mail sera adressé pour présentation détaillée et commande (téléchargement 5€ ou envoi postal 6+3,50€). Les personnes sans boîte mail peuvent me contacter directement.

Les cadran solaires sur les Chemins de Compostelle par F. Bocqueraz

IMG02 Les départs se font depuis toute l’Europe et convergent vers Paris, Le Puy-en-Velay, Vézelay et Arles. Les 4 Vias sont décrites. Le chapitre III décrit les routes à travers l’Espagne et le Portugal convergeant vers St Jacques de Compostelle. Un listing présente les cadrans et horloges astronomiques rencontrés. Un article concerne les architectes, les compagnons bâtisseurs et les devises des cadrans évoqués dans le livre selon le classement de Boursier.
Ce livre numérique comporte plus de 800 pages. Il est dans l’esprit des deux précédents ouvrages sur les cadrans de Paris (25 €, frais de port offert). Il sera disponible en fin d’année ou début 2016. Blog où peuvent-être consultés les livres.

Présentations (extraits. Voir le CR pour l’ensemble)

Claude GAHON : Dernières inventions

Claude nous présente ses dernières réalisations et nous explique le fonctionnement de chacun de ses cadrans reposant dans la plupart des cas sur le principe du cadran équinoxial.

fig 1

fig 1

fig 3

fig 3


Dans certain cas il faut retirer une pièce pour lire l’heure (cadran à feuilletage (fig. 3)). Dans d’autre (le cadran moulin), il faut suivre la hauteur du sac de grains. C’est ainsi que sont montrés et décris successivement : le cadran « à feuilletage » (fig. 3), le cadran « galaxie », le cadran « AMPM », le cadran équatorial « Tjibaou sun » (fig. 1), le cadran « EquaJeanne » (présentation dans une école primaire), le cadran « Meunier, tu dors ? », le cadran « Solar Explorator », le cadran « Héliosaure », le cadran « flute de pan » (série d’oeilletons sur des tubes en cuivre qui projettent une tache de lumière sur la partie ajourée opposé de chaque tube pour lire l’heure), le cadran « Top départ », et enfin le cadran « Triptique » qui vient terminer l’ensemble des réalisations 2014/2015.

Pascal PREVOST : l’application MC-Cadrans sur Smartphone

Pascal Prévost est le créateur de l’application MC-Cadrans, permettant de charger l’ensemble de notre inventaire avec photos sur un smartphone ou une tablette Androïd.
Le but de la présentation était de décrire toutes les possibilités de cette application : téléchargement des départements, utilisation, création de catalogue privé, modification de descriptif, nouveaux cadran, envoi par mail (à) Serge Grégori), partage sur réseaux sociaux… L’application sur Iphone est prévue. Peut-être pour la fin de l’année.
À noter que cette application existe également pour les collectionneurs de pièces de monnaie, de capsules, de timbre, petites voitures…
La présentation était supportée par de petits films pédagogiques. Ceux-ci sont mis à disposition :

Site web de P. Prevost

Joël ROBIC : Le cadran equant de Sint-Andries (Belgique)

L’année dernière Joël nous avait présenté un mystérieux cadran découvert à Sint-Andries en Belgique. Horizontal, il indique l’heure de la montre. Il s’agit en fait d’un « cadran équant »
S’appuyant sur les travaux de Fred Swayer, il explique la réalisation et le mode de fonctionnement de ce type de cadran ; superposition du tracé d’une roue divisée en 24 lignes et du tracé d’un cadran traditionnel horizontal.
L’heure de la montre est lue sur l’échelle extérieure à l’intersection de l’ombre du style et de la plaque.
IMG06 IMG07

Denis SAVOIE : cadran de Rivesaltes

IMG08 Denis nous fait des commentaires sur ce cadran gigantesque avec un style de 35 m de long de l’ordre de 30 tonnes. Il est situé sur le giratoire près du péage de l’autoroute à Rivesaltes. Il s’agit en fait d’un cadran déclinant-incliné (pente faible pour évaluation des eaux pluviales).
L’artiste Marc André de Figuères ayant donné priorité à l’art plutôt qu’à la gnomonique, le cadran réserve quelques surprises. La lecture est difficile en raison : du flou important de l’ombre portée ; des chiffres inscrits sur une partie conique restant dans l’ombre le matin et en fin d’après-midi sont inexploitables.
Enfin les nouveaux responsables ne veulent plus investir dans cette œuvre budgétivore et les lignes horaires ne seront pas tracées.

Dimanche 4 octobre

IMG09Notre visite était organisé par Alain Ferreira et Jean-Claude Berçu que nous remercions.
Le Rendez-vous était donné au Square Lamartine (XVIe) où nous avons pu voir le cadran solaire situé à l’angle et le puits artésien.
La promenade nous a permis de découvrir « l’esprit Astronomique » du quartier. De nombreuses tombes d’astronomes au cimetière de Passy, les noms des rues…
IMG10 La faible quantité de cadrans et leur dispersion dans ce quartier a donné à cette visite un côté plus architectural qu’à l ‘habitude.
La documentation relatives au puits artésien au Square Lamartine et à M. FAYE de la SAF dont nous avons vu la tombe dans le cimetière de Passy ont été diffusés par « info-mail » n° 135 du 5 octobre dernier.

Ce contenu a été publié dans Compte rendu réunion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.